Traité Sur la Projection Astrale

Accueil - Contact - Liens

Septième Partie : Thèmes Supplémentaires


Retour au sommaire du traité



Introduction :

Cette partie '7' contient un ancien passage tiré de la partie 4 du volume 1, exposant des aspects non abordés dans le volume 2, plus des choses intéressantes ; trucs, avis, mise à jour et addenda(s) au Traité Original.

Dissociation :

La dissociation de votre conscience, en deux ou plusieurs personnalités, bien qu'identiques, se produit à chaque fois que vous vous endormez ou avez quelque espèce de sortie hors du corps. Cette dissociation intervient pour une très bonne raison. Si vous parcourez les cas relatés dans les livres sur la projection astrale, le rêve lucide, EHC et EMI, vous trouvez beaucoup de témoignages illustrant l'effet de dissociation. Il est commun, durant une expérience de sortie hors du corps, d'être parfaitement conscient de son corps physique tout en étant également conscient que vous existez dans un corps séparé, plus subtil. Ceci est dû au lien télépathique entre vos deux corps. Dans le cas d'une projection astrale, ce lien donne la possibilité de contrôler le corps physique, donc aucun problème n'en résulte.

Quand vous vous projetez, votre double astral abandonne le corps physique et l'esprit se scinde en deux parties identiques, chacune contenant une copie complète de la pensée et de la mémoire. Une des parties est centrée dans le double projeté à l'extérieur et l'autre dans le corps éthérique, qui doit demeurer avec le corps physique à chaque instant, tant que celui-ci est vivant. Quand le double projeté est généré, il contient une image miroir de l'esprit et de la mémoire d'origine du projeteur, maintenue à l'extérieur du corps physique.

Dualité

Si les deux mentalités, l'astrale et l'éthérique/physique, lorsqu'elles sont pleinement concientes, se concentrent sur l'existence l'une de l'autre, et se " connectent " durant une projection, un lien télépathique à double sens est formé. Cela peut être très perturbant et je vous recommande de ne pas de l'essayer pendant plus de quelques secondes, ou trop souvent. Votre MOI éthérique/physique et votre Moi astral se verront l'un l'autre très clairement et simultanément. Vous pourrez voir à travers les yeux de l'un et l'autre au même moment, en étant conscient des deux configurations de vision au même moment. Ceci transforme la vision et la complexifie à l'infini, d'une manière anti-naturelle, incompréhensible et déroutante pour l'esprit d'un mortel.

Pour couronner le tout et rendre les choses encore plus déroutantes, vous êtes aussi conscient des pensées de l'un et l'autre, simultanément et cumulativement. Cette mise en abîme télépathique, comme lorsqu'on tient deux miroirs face à face, vous donne un aperçu contre-nature de l'infini, une réflexion mentale d'une réflexion mentale d'une réflexion mentale, etc.

Cet état inconfortable et déroutant peut être évité en évitant de se regarder de manière trop proche, et en ne pensant pas à l'autre pendant que vous vous projetez, si les deux copies d'un projeteur sont éveillées et conscientes l'une de l'autre durant une projection.

Ceci, en un sens, peut revenir à expliquer, par un chemin détourné, pourquoi les rêves et les souvenirs de projection peuvent parfois sembler si confus et chaotiques. L'esprit se dissocie pour une très bonne raison (celle donnée plus haut) et les deux parties sont faites pour fonctionner de manière séparée.

J'ai connu ce phénomène à de nombreuses reprises pendant mes projections. Je l'ai étudié parce que j'étais curieux de la manière dont je pouvais souvent sentir mon corps physique quand j'en restais à proximité. Je conservais également les souvenirs confus de faire deux choses en même temps pendant la projection, étant conscient des bruits et événements, dans la maison et dans la rue, tout en pouvant me souvenir de la projection. Cette dualité a été rapportée par d'autres projeteurs, mais n'a jamais été, à ma connaissance, expliquée ou comprise de manière satisfaisante.

Voici un compte-rendu d'une des première fois où j'expérimentais la dualité et le feedback* télépathique astral : (*Feedback, littéralement "nourri en retour", est la "mise en abîme" décrite par exemple par les deux miroirs se faisant face, ou par le micro captant le son du haut-parleur - effet dit aussi "larsen" - -ndt)
J'avais médité dans mon fauteuil à côté du feu et étais revenu à la conscience normale en entendant la pluie tambouriner sur le toit. Le vent se levait et secouait les fenêtres. Je regardais la pendule, il était presque 3 heures du matin. Ce n'était pas inhabituel, quelquefois je méditais toute la nuit. Je me sentais bien reposé et plein d'énergie. Je pensais en moi-même "je ne me suis jamais projeté sous la pluie, je me demande à quoi ça ressemble".

Refermant les yeux, je me projetais bientôt hors de mon corps.

Passant à travers le mur, je sortis sous la pluie. Quel glorieux sentiment d'humidité ce fut ! Je pouvais sentir la pluie passer à travers moi. L'odeur de la pluie et de l'humidité était partout, cela semblait me remplir d'énergie. Je flottais jusqu'au toit, m'assis sur la cheminée et observais le panorama de la ville, me sentant un peu comme une Mary Poppins mouillée. Je regardais la pluie danser sur les toits et dans les rues, coulant dans les gouttières et tourbillonnant vers les bouches d'égoût. Elle semblait avoir une voix familière et son propre rythme, elle disait " bois-moi, éclabousse-moi, gargarise-moi, disperse-moi. " C'était très amusant.

Pendant que j'étais assis sur le toit, je remarquais que je pouvais sentir mon corps en dessous, dans le fauteuil. Cela m'avait souvent intrigué, comment pouvais-je sentir mon corps physique aussi intensément quand j'en étais proche, et dans une moindre mesure quand j'en étais éloigné. Glissant à travers le toit, je décidais d'étudier la question de plus près.

Soudain, je pus me voir flottant à travers le mur, tout en voyant mon corps installé dans le fauteuil. C'était MOI, assis dans le fauteuil, me regardant flotter à travers le mur, mais c'était aussi MOI flottant trois mètres en face du fauteuil et me regardant assis. Ce n'était pas seulement étrange, rapidement je me sentis un peu malade.

J'avais deux jeux de vision, deux jeux de pensée, tout en même temps et le tout connecté ensemble, c'était fascinant. C'était aussi très logique. Pourquoi est-ce que mon MOI physique aurait dû arrêter de penser, simplement parce que mon MOI astral était séparé de mon corps physique ?

Mon MOI astral circula autour de la pièce, observant mon corps dans le fauteuil pendant que celui-ci me regardait dans le même temps. Je pouvais tout le temps voir le MOI astral, même lorsqu'il était derrière le MOI physique. Je pouvais me sentir dans le fauteuil, essayant de suivre les mouvements de mon corps astral autour de la pièce. Ceci demanda un réel effort, comme si je n'avais pas d'énergie pour bouger mon double projeté. Je me sentais comme bougeant dans de la boue sous une pression énorme.

Mon attention existait à la fois dans mon corps éthérique/physique et dans mon double projeté. C'était ainsi que mon MOI physique était capable de voir le MOI projeté si facilement, et sous n'importe quel angle. Mon corps éthérique était littéralement en train de pivoter à travers mon enveloppe, ma peau. Cette capacité à voir à travers les paupières fermées et depuis différentes perspectives est souvent décrite par les projeteurs et les méditants.

Cette dualité semble remarquablement similaire à la façon dont les schizophrènes décrivent ce qu'ils sentent durant une attaque : la nausée, le manque d'énergie, plusieurs jeux de pensée et des sensations de désorientation. Ce terrible trouble peut-il être causé par quelque sorte de dislocation ou de dysfonction entre le corps physique et le corps projeté ?

L'Incroyable Dissociation de l'Esprit

Votre esprit se dissocie pendant une EHC, un exemplaire complet (exemplaire original physique) restant dans votre corps, capable de penser et rêver - et un autre , une parfaite copie, également capable de penser et rêver, et contenant toute la mémoire, à la fois consciente et inconsciente, se "reflète" en temps réel dans le véhicule extrudé. Les deux copies sont capables de penser indépendamment durant l'EHC, sans être conscientes de l'existence l'une de l'autre. C'est l'effet de dissociation de l'esprit. Durant une sortie EHC consciente, avant la séparation effective, les deux exemplaires sont imbriqués, pensent et mémorisent de manière synchrone. Au moment de la séparation, l'esprit se dissocie, avec les deux parties continuant de mémoriser mais séparément à partir de ce moment. Il se peut qu'aucune des parties ne se rende compte de la présence ou de l'existence de l'autre. Cette "séparation" va continuer jusqu'à ce que la réintégration intervienne.

Il est assez commun, chez les pratiquants de l'EHC, d'expérimenter une parfaite projection jusqu'à la sortie, pendant laquelle ils sentent toutes les vibrations, accélération cardiaque, sensation de flottement, etc., et puis "tout s'arrête", les laissant d'habitude partiellement ou complètement paralysés, pensant qu'ils ont échoué. Ce qui se passe en fait dans ce cas est une EHC normale et réussie, où la conscience est restée éveillée dans le corps physique/énergétique après la dissociation mentale, et les souvenirs après l'expérience toute entière proviennent de cette "partie" d'esprit. Le corps projeté sera, le plus souvent, resté dehors trop longtemps, ou éventuellement le corps physique/énergétique se sera endormi, et la mémoire de la partie d'esprit projetée se sera perdue. Le côté physique/énergétique aura conservé les seuls souvenirs "apparents", de la période toute entière, car la mémoire du double projeté aura, pour quelque raison, manqué de produire une impression dans le cerveau physique au cours de la réintégration.

Une autre dissociation intervient entre le double en temps réel et le corps astral. Cela arrive, généralement en quelques minutes, lors d'une projection en temps réel. Durant une projection en temps réel, à un certain moment la réalité va commencer à fluctuer, ce qui indique que le corps en temps réel est à cours d'énergie, et commence à passer son énergie au véhicule astral. Rapidement, il va tomber endormi en temps réel, et planera endormi au dessus du corps physique jusqu'au réveil provoquant la réintégration de l'esprit dissocié.

La dissociation de l'esprit est une partie du mécanisme d'une loi universelle, selon laquelle l'esprit se scinde en de multiples parts, chacune appartenant à un différent niveau dimensionnel. Durant le processus complet de dissociation multi-spirituel, les énergies d'influence et de conditionnement (graines de conscience) sont actualisées en accord avec la loi universelle, avec les actions et pensées en cours, comme modifées par la loi karmique. Ces graines nous affectent et influencent tous, causant l'effet d'attraction et de répulsion qui est une loi universelle, et qui nous guide tous le long de nos cheminements personnels.

Voir chapitre 7 - La Vibration Akashique, dans "Astral Dynamics" pour plus de détails sur la dissociation de l'esprit et la Vibration Akashique.

Paralysie Éveillée

Un certain degré de paralysie physique est un signe indiquant qu'une EHC est EN COURS. Cela montre que la dissociation a déjà commencé. Le corps physique a des difficultés à s'animer quand l'effet de la dissociation d'esprit est actif. Vous pouvez ressentir une paralysie physique totale, ou différents degrés de léthargie, lourdeur et désorientation. Toute sensation inhabituellement forte de cette sorte indique une EHC en cours. Le degré de paralysie indique la "force" de la projection. Une EHC complète et puissante en temps réel induira une paralysie physique totale - alors qu'une projection astrale normale vous permettra de tituber jusqu'à la salle de bain si vous avez envie de... avec la sensation de marcher sur des oreillers, le corps plutôt engourdi et confus... mais mobile tout de même.

La paralysie éveillée peut être brisée de la meilleure manière, si elle est un problème, par une concentration sur un seul doigt ou orteil, en essayant très fort de le mouvoir.

Perte d'Objectif

Il est aussi possible que vous ne transfériez pas votre centre de conscience dans le corps astral au moment où il quitte le corps physique. Il est extrêmement important de bien garder votre esprit clair et concentré sur le fait que vous quittez votre corps, et de ne pas perdre contact avec ce que vous êtes en train de faire. Les fortes sensations de la sortie rendent cela difficile, je sais, mais vous devez "totalement" ignorer tout le reste et rester concentré sur ce que vous faites. Si votre concentration et objectif glissent du mauvais côté, votre corps astral se projettera et un double de votre esprit sera transféré à l'intérieur. Une copie complète de VOUS se retrouvera abandonnée, ressentant un certain degré de paralysie et de faiblesse, et s'endormira peu de temps après.

Les fortes sensations de sortie sont partiellement liées à la tentative de déplacer votre "centre de conscience vigile" dans le corps en temps réel, alors qu'il se projette - en ne permettant pas à la réflexion normale de conscience de se produire comme ça devrait naturellement arriver. Je sais que ça semble être la même chose - un transfert normal ou réflexion de conscience en regard d'un transfert forcé, mais il y a une grande différence. Si vous réussissez à transférer votre centre de conscience dans le double projeté, vous avez plus de chances d'avoir de souvenirs de l'EHC après la réintégration.

Votre centre de conscience est fermement lié à votre corps et il est difficile de réussir à l'extérioriser dans le corps astral durant une sortie EHC. Cela intervient naturellement chaque fois que vous vous endormez, mais votre centre de conscience reste fermement dans le corps. Votre moi astral sent qu'il a réussi à chaque fois (si il est éveillé quand il est reflété dans le véhicule astral). Si l'exemplaire astral est endormi, ou ne réalise pas qu'il a été projeté, il fera comme le corps physique endormi et flottera quelques centimètres au dessus de celui-ci jusqu'à votre réveil.

EHC Ultra Courte

Une des choses les plus importantes à ne pas manquer de faire quand vous réussissez une EHC, et spécialement la première fois que vous faites l'expérience consciente d'une sortie complète, est de faire une projection ultra-courte. Dix secondes et revenez dans votre corps. Dix secondes de vraie projection astrale, expérimentant la sortie et le retour complet, valent bien les milliers de sorties nocturnes que vous avez oubliées.

Une EHC courte est, dans tous les cas, le facteur contributif majeur à une EHC réussie.

Si vous restez dehors trop longtemps, et que votre corps physique/énergétique tombe dans un profond sommeil, le double projeté peut ne pas être capable de le réveiller en rentrant, restant à son côté pendant toute cette durée, jusqu'à ce que le réveil naturel se produise.

Double Contact Astral

Un autre moyen de conserver la mémoire de l'astral est de rentrer en contact avec vous-même pendant l'EHC. Gardant en mémoire la nature de la dissociation, mettez-vous d'accord avec vous-même pour réaliser un contact, des deux côtés, quand votre centre de conscience est dans l'astral. Convenez que votre astral sera à une place donnée, par exemple le pied du lit, et qu'il regardera et pensera à l'endroit où votre tête physique est ou devrait être (même si le double astral ne peut pas voir clairement le corps physique -ce qui arrive souvent). Le corps physique devra admettre que son double astral se tient à l'endroit donné, et devra essayer de même de penser et de se concentrer en "sentant" son corps astral, là où il est censé se trouver. Une fois le contact réalisé, la mémoire passera des deux côtés et sera enregistrée - laissant une trace dans le cerveau physique. Une fois le contact effectué, le corps astral doit s'éloigner rapidement, pour éviter le feedback nauséeux -désagréable et éventuellement dangereux.

L'Augmentation de l'Énergie Astrale

Pour augmenter la vitalité astrale et ses capacités, il est important de disposer d'assez d'énergie. Cela peut être réalisé assez simplement dans l'astral. Sentez que vous aspirez l'énergie dans votre corps astral, sentez-la se déverser en vous depuis votre corps physique. Cette action consciente crée une forte demande d'énergie dans le corps astral, ce qui induit un flux d'énergie depuis le corps physique pour répondre à cette demande. L'augmentation de clarté et de capacité dans l'astral peut être assez surprenante et survient très rapidement. Cela est particulièrement utile si vous ressentez des troubles visuels ou l'aveuglement astral. L'astral autour de vous s'illuminera quelque peu, et vous percevrez une lumière émanant de vous et autour de vous, qui éclairera l'obscurité et vous suivra là où vous irez.

Appeler à l'Aide

Il est possible d'appeler à l'aide un autre projeteur quand on essaye de se projeter ou d'appeler quelqu'un pour vous rencontrer dans l'astral. Quand vous entrez en transe, appelez mentalement plusieurs fois le nom de la personne, aussi fortement (mentalement) que vous le pourrez. Si elle est dans l'astral, elle vous entendra sûrement, quel que soit l'éloignement ou le lieu où elle se trouve, et sera conduite à vous visiter. Si cette personne est un projeteur aguerri, elle devrait être capable de vous aider à sortir de votre corps. Si vous m'appelez, et si je suis dans l'astral, j'entendrai certainement l'appel et viendrai vous voir, et vous aiderai autant que je le peux.

Et, non, ça ne me dérange PAS qu'on m'appelle à travers l'astral pour me demander un coup de main - J'aime aider. Quelquefois je me souviens d'avoir aidé quelqu'un ainsi, mais le plus souvent je ne suis pas conscient de l'avoir fait.

Esprits

Personnellement, je ne conseille PAS d'appeler des esprits ou des guides pour vous aider à vous projeter, à moins que vous ne sachiez "exactement" qui ou quoi vous appelez, et puissiez vérifier la prétention à être qui ou ce qu'ils sont. Appeler aveuglément à l'aide entraîne le risque d'attirer l'attention indésirable d'une forme de vie naturelle de l'astral (un esprit élémental) ou des entités à l'esprit malveillant. Des prières à Dieu pour protection et aide, cependant, sont hautement recommandées et n'induisent pas ce type de risque.

L'EHC doit être maîtrisée par le projeteur désirant la pratiquer à volonté. Il n'y a pas de raccourcis fiable. S'il existe un esprit ami ou un guide qui vous soit attaché et désireux de vous aider, il saura exactement ce que vous faites et pourra vous aider - mais il est dangereux de solliciter consciemment l'aide d'un esprit "inconnu" - car une invitation ouverte ou une demande à l'aide peut amener une entité négative à vous troubler.

La Peur

La peur prend bien des formes et toutes doivent être surmontées.

  1. Peur de l'"idée" de l'EHC.
  2. Peur des sensations de sortie de l'EHC.
  3. Peur de l'inconnu.
  4. Peur de l'environnement astral.
  5. Peur des entités astrales.
  6. Religion - crainte déposée de faire une mauvaise chose.


Toutes ces peurs peuvent être surmontées par la compréhension des mécanismes et dynamiques de l'EHC et en expérimentant l'état de projection de première main, soi-même. La projection hors du corps réclame un certain courage et la peur est une des premières barrières naturelles que rencontre tout nouveau projeteur. Cette barrière bloque ceux qui se projettent jusqu'à ce qu'ils soient prêts aux opérations hors du corps.

Le vrai courage n'est pas l'aptitude à casser la peur et à ne pas la ressentir, c'est la capacité à contrôler mentalement la peur, la refouler, et à fonctionner normalement.

Peur des Sensations de l'EHC

La peur des sensations de l'EHC est le premier des obstacles naturels que vous aurez à surmonter. Ce n'est pas facile et exige beaucoup de contrôle, de même qu'une grande confiance dans le fait que ces fortes sensations physique ne vous feront aucun mal. Les sensations peuvent être extrêmement physiques durant les premières tentatives conscientes mais se réduiront à mesure que vous vous habituerez à la projection.

Les battements de coeur ne s'accélèrent "pas" pendant la tentative et ne sont pas "susceptibles" d'être accrus par l'exercice de l'EHC - bien qu'il semble souvent que le rythme s'accélère jusqu'au point d'exploser. Ceci est dû au chakra cardiaque qui travaille énormément afin de fournir l'énergie nécessaire pour former un véhicule astral en temps réel, prêt à recevoir une copie de la conscience -pendant que vous êtes pleinement conscient - ce qui est un acte inhabituel, en effet, et cause des sensations extrêmes, interprétées comme des sensations physiques.

Les battements de coeur peuvent effectivement augmenter après que le chakra du coeur devienne pleinement actif, "si" le projeteur prend peur et panique - La peur et la panique induisant une tachycardie (coeur rapide), un souffle court, etc.

Le meilleur moyen de surmonter ces effets est de tout concentrer sur l'ascension de la CORDE et de sortir le plus vite possible - tout en ignorant totalement les sensations cardiaques et les vibrations corporelles intenses. Plus vite vous sortirez, plus vite elles s'arrêteront.

Le sensations physiques intenses peuvent être grandement évitées par une sortie rapide et en douceur du corps physique.

Peur de l'Environnement Astral

La peur de l'environnement astral lui-même n'est pas facile à surmonter. Elle est due à la simple peur de l'inconnu et chacun l'éprouve la première fois qu'il s'y retrouve. La peur se résorbe graduellement, à mesure que vous vous accoutumez aux sensations de l'EHC et à l'environnement astral.

Vous devez être courageux et ignorer la peur. Même si vous ressentez toujours des ondes de peur, vous pouvez et devez les ignorer pour poursuivre la tentative d'EHC.

Une fois que vous êtes dehors, vous aurez surmonté ce premier obstacle majeur et la peur sera grandement diminuée les fois suivantes.

Sortir une première fois, ne serait-ce que pour un temps restreint, est le plus important des objectifs à ce stade. L'astral deviendra bien plus concret et plus accessible, et la peur sera réduite la fois suivante.

Les Yeux du Corps Physique

Les yeux physiques doivent rester fermés tout au long d'une tentative de projection. La vision astrale s'activera pendant, ou juste avant, une sortie.
Si une projection est trop sombre ou que vous vous sentez aveugle, utilisez les techniques d'accumulation d'énergie dans l'astral. Il est également possible de créer de la lumière par visualisation. Une autre manière de surmonter l'obscurité est de visualiser une destination bien éclairée et d'utiliser la méthode de voyage instantané pour vous y projeter.

REM (Rapid Eye Movement) / Mouvement Oculaire Rapide

Le Mouvement Oculaire Rapide (Rapid Eye Movement, communément appelé 'REM' en anglais) survient souvent au cours d'une tentative d'EHC - souvent, mais pas toujours. Ceci est un événement naturel induit par l'état de transe - lorsque le corps est profondément endormi et l'esprit en état de veille. L'état REM indique le moment idéal pour faire un rêve lucide ou une projection astrale. Si la peur ou d'autres difficultés rendent l'EHC difficile, je suggère au projeteur de se concentrer sur un rêve lucide à cette occasion, ce qui lui donnera quelque expérience du "hors du corps", qui le préparera pour une EHC réelle et complète. A ce moment, un rêve lucide devient une alternative valable à une EHC. Gardez à l'esprit qu'un rêve lucide peut être transformé en projection en temps réel ou astrale si le projeteur se concentre pour " sentir " son corps. Il pourra alors se projeter dans son corps ou près de lui, et une EHC complète sera plus facile à accomplir.

Et, par dessus tout...



Technique de Relaxation Améliorée

Note: Ce nouvel ensemble d'exercices de relaxation remplace ceux du Traité original.

La première tâche que vous avez à accomplir est une profonde relaxation physique. Dans les milliers de lettres que j'ai reçues de la part de personnes ayant des difficultés à accomplir une EHC - un type de problème ressort nettement, la RELAXATION. Tout le monde semble passer outre cet apprentissage, de la capacité la plus importante, pour aller droit au plus intéressant. Mais, pour n'importe quel développement métaphysique, toute composante non maîtrisée vous bloquera finalement pour de bon et vous devrez reprendre au début et apprendre correctement les bases avant de pouvoir procéder à la suite.

Il faut passer plus de temps à apprendre la relaxation totale de votre corps que pour n'importe quel autre exercice - c'est TRÈS important. La relaxation est une aptitude progressive qui peut être apprise et améliorée avec le temps et la pratique. Un profond niveau de relaxation physique est absolument nécessaire pour projeter consciemment votre corps astral. Toutefois ceci est assez facile à accomplir si vous vous y consacrez régulièrement et de la bonne manière.

Relaxation Totale et esprit clair = État de Transe

L'état de Transe est atteint lorsque votre corps s'endort tandis que votre esprit reste largement éveillé. Vous devez être capable d'atteindre l'état de transe avant de pouvoir projeter votre corps astral. Une profonde relaxation est la première chose à apprendre pour atteindre l'état de transe.

Relaxation physique

Note: Ce nouvel ensemble d'exercices de relaxation remplace ceux du Traité original.

S'asseoir :
Je suggère que vous commenciez par vous asseoir dans un fauteuil confortable avec un bon support des bras et de la tête, et un coussin sous vos pieds. Ce coussin est nécessaire car quand vous vous relaxerez à un niveau très profond, les muscles dans vos pieds se relâcheront et entraîneront une gêne. Si un fauteuil n'est pas disponible, utilisez une chaise à haut dossier. Il est possible d'utiliser un lit mais le risque est de s'endormir. Si vous utilisez un lit, allongez vous sur le dos et levez les mains, avec les coudes appuyés sur le lit. Ceci vous aidera à ne pas vous endormir.

Habillement :
Portez des vêtements amples, confortables et restez pieds nus (ou en chaussettes), selon la température ambiante. Les vêtements étroits et les chaussures seront source d'inconfort pendant la relaxation profonde et restreindront la circulation du sang et de l'énergie.

Posture :
Une bonne posture aide grandement à la relaxation profonde. Ne vous effondrez pas sur la chaise. Si vous avez une bonne posture votre corps sera bien équilibré. Puis quand vous atteindrez un profond degré de relaxation, votre corps restera bien équilibré et ne ressentira pas d'inconfort perturbateur. Si votre posture n'est pas bonne quand vous vous relaxez profondément, vos muscles se relâcheront et votre corps s'affaissera, entraînant une gêne au niveau de la colonne vertébrale et des articulations, ce qui interférera avec votre degré de relaxation. Disposez un oreiller sous vos reins et un autre sous votre nuque, si nécessaire, pour être sûr de ne pas vous affaisser.

Contracter et relâcher des groupes de muscles

J'ai fait en sorte que les exercices de relaxation soient aussi simples que possible. Il faut simplement contracter progressivement et relâcher des groupes de muscles opposés. Si vous connaissez déjà une discipline de relaxation complète du corps, adoptez-la ou adaptez-la à celle-ci, en vous assurant que tous les groupes de muscle sont impliqués.

Étirement complet du corps :
Étirez les bras et les jambes, étirez-les vraiment, comme si vous étiez très fatigué, et prenez plusieurs longues, lentes, profondes respirations.

Pieds et mollets :
Dressez les orteils et tendez les deux pieds et les deux mollets en même temps, puis relâchez. Pliez les orteils et recommencez.

Genoux et cuisses :
Tendez à la fois les cuisses, genoux et mollets en même temps, puis relâchez. Appuyez sur les talons et tendez les cuisses, genoux et mollets, puis relâchez.

Hanches, fesses et aine :
Poussez vos fesses en arrière, tendez et relâchez. Poussez les hanches en avant, tendez et relâchez.

Ventre et bas du dos :
Sortez le ventre et tendez les abdominaux, puis relâchez. Creusez le ventre et tendez le bas du dos et les fesses, puis relâchez.

Poitrine et haut du dos :
Arquez les épaules et rentrez la poitrine, tendez tous les muscles du haut du dos, tendez et relâchez. Ramenez les épaules en arrière, bombez la poitrine et contractez ses muscles, tendez et relâchez.

Bras :
Tendez les épaules, les bras et les mains en serrant les poings. Pliez les bras en amenant les poings aux épaules plusieurs fois, tendez et relâchez.

Cou :
Pliez le cou en avant jusqu'à avoir le menton sur la poitrine, tendez tous les muscles, tendez et relaxez. Rejetez la tête en arrière, menton haut levé, tendez les muscles de la gorge et de la mâchoire, tendez et relâchez.

Mâchoires, visage et tête :
Mettez la tête en arrière, ouvrez grand la bouche et grimacez, tendant tous les muscles de la tête, tendez et relâchez. Souriez largement en grimaçant et en contractant tous les muscles du visage, tendez et relâchez. Renfrognez-vous en grimaçant, tendez les muscles du visage, tendez et relâchez.

Étirement de tout le corps :
Accordez-vous un étirement de tout le corps en essayant de vous tendre et arquer le plus possible, tendez et relâchez.

Répétez le processus ci-dessus jusqu'à ce que vous sentiez que vous avez relaxé votre corps le plus possible. Chaque fois que vous faites ceci, accordez une attention particulière à la phase de relâchement - en laissant vos muscles pendre et se détendre totalement après les avoir contractés.

Plus vous ferez ceci souvent, plus ça deviendra facile à faire. A terme, vous serez capable de détendre votre corps entier simplement en envoyant une vague de conscience, vos "mains mentales" survolant votre corps.

'MBA' Massage :
La tête et le cou sont les zones les plus difficiles à détendre car ils sont le siège d'une tension interne. Utilisez votre conscience corporelle et massez-les. 'Sentez' vos "mains mentales" massez votre cou et votre tête, comme si quelqu'un vous le faisait vraiment. Utilisez votre mémoire pour recréer ces actions conscientes. Sentez ces "mains" pénétrer profondément dans les muscles et tendons de la tête et du cou, et "sentez" la tension quitter votre corps.

Déplacez votre conscience à travers votre corps, à la recherche de zones de tension. Si vous en rencontrez, massez-les avec votre attention jusqu'à ce que vous soyez totalement détendu.

Nouvelle technique YO-YO d'EHC

L'objectif de toute technique d'EHC est d'extraire votre conscience corporelle de votre corps pour déclencher le réflexe de projection. Il est extrêmement difficile pour la plupart des gens de maintenir cet état pendant plus de quelques secondes. Mais si cela est répété encore et encore, en rythme, suffisamment longtemps, ça aura aussi pour effet de déclencher le réflexe de projection.

Ce qui suit est un exposé rudimentaire de cette nouvelle technique de yo-yo. N'hésitez pas à me faire savoir ce que vous en retirez. Je l'ai utilisée moi-même et cela semble marcher aussi bien que la CORDE, mais à beaucoup d'égards c'est bien plus facile à effectuer.

  1. Mettez-vous dans un état de relaxation profonde ou de transe, comme vous le feriez normalement pour utiliser une technique d'EHC (Voyez la nouvelle technique de relaxation et les trucs ci-dessus, et/ou lisez le Traité de Projection)
  2. Choisissez une cible sur le plafond au-dessus de votre lit ou sur le mur si vous utilisez une chaise. Ca peut être une tache de lumière ou une image (n'importe quoi) ou vous pouvez scotcher un petit morceau de papier.
  3. Installé sur le support de votre corps physique (attention à ne pas tomber), notez la sensation d'être à proximité de la cible. Ressentez vos nouvelles coordonnées spatiales, comment votre nouvelle position dans la pièce (proche de la cible) se situe par rapport à l'autre, où sont le lit et les meubles, la porte et fenêtre, etc. Mémorisez la sensation que procure cette position proche de la cible.
  4. Au lieu d'utiliser la corde, élevez votre conscience hors de votre corps et poussez-la jusqu'à la cible, comme si elle n'était qu'à quelques centimètres de votre visage. Sentez que vous êtes à côté de la cible, tout contre, ou 'voyez-la' si vous pouvez la visualiser. Restez ainsi pendant seulement une seconde puis ramenez votre attention dans votre corps. Quand vous vous déplacez jusqu'à la cible, rapidement, sentez vos coordonnées spatiales dans la pièce changer à mesure que votre attention corporelle se déplace. Sentez la pièce bouger autour de vous, brièvement, quand vous volez vers la cible et restez un instant près d'elle. Ne ressentez pas le mouvement de la pièce lorsque vous ramenez l'attention dans votre corps.
  5. Déplacez ainsi votre conscience d'avant en arrière entre la cible et votre corps à environ une seconde d'intervalle (ou ce qui vous semblera le plus naturel).
  6. Quand vous serez habitué à utiliser cette technique, restez un peu plus longtemps auprès de la cible, et un peu plus à chaque fois. Gardez toujours ce temps assez court pour rester à l'aise, de façon à le repéter encore et encore.
  7. Continuez et cela déclenchera le réflexe de projection exactement comme la CORDE.
  8. Variez cette technique comme il vous plaira, conjuguée à d'autres techniques d'EHC comme la CORDE ou en roulant hors de votre corps, ou en vous sentant flotter hors du corps, etc.

*Note de l'Auteur :

J'ai récemment terminé (1998) un livre important sur la projection astrale et les EHC intitulé "Astral Dynamics". Il contient les fruits d'une vie entière d'études et de recherches sur les EHC. Avec près de 200.000 mots et de nombreuses illustrations, il comporte peu ou pas de ressemblance avec le traité originel disponible en ligne, le "Traité sur l'EHC". En écrivant ce livre, j'ai pris l'opportunité de mettre à jour et d'étendre beaucoup de mes premières théories et de livrer quantité de nouvelles techniques de projection et de manipulation de l'énergie corporelle.

"Astral Dynamics" sera d'abord publié aux USA, espérons-le dans le courant de 1998, en anglais, mais sera traduit dans de nombreuses langues au fur et à mesure que des traducteurs et éditeurs se manifesteront. Vous êtes invité à visiter mon site web, indiqué ci-dessous, pour des informations sur les librairies et la vente par correspondance. La parution de la partie 8 de ce traité coincidera avec la sortie d'"Astral Dynamics" et contiendra des extraits du livre.

Retour au sommaire du traité

Accueil - Contact - Liens